chanceux


chanceux

chanceux, euse [ ʃɑ̃sø, øz ] adj. et n.
• 1606; de chance
1Vx Soumis au caprice de la chance, du hasard. aléatoire, hasardeux, 1. incertain. Une entreprise, une affaire chanceuse.
2Mod. Favorisé par la chance; qui a de la chance. fam. chançard , veinard, verni. N. « Toi, tu portes la poisses, ma petite; tu n'es pas une chanceuse ! » (R. Guérin).
⊗ CONTR. Assuré, certain, sûr. Malchanceux.

chanceux, chanceuse adjectif Littéraire. Qui dépend de la chance ; incertain, hasardeux. ● chanceux, chanceuse (difficultés) adjectif Sens et registre 1. Qui semble favorisé par la chance, en parlant d'une personne. Emploi courant. 2. Hasardeux, douteux, improbable, risqué : réussir dans de telles conditions me paraît bien chanceux. Emploi littéraire, devenu rare aujourd'hui. ● chanceux, chanceuse (synonymes) adjectif Littéraire. Qui dépend de la chance ; incertain, hasardeux.
Synonymes :
- aléatoire
- problématique
- risqué
Contraires :
- assuré
- sûr
chanceux, chanceuse adjectif et nom Familier. Qui a de la chance ; veinard. ● chanceux, chanceuse (synonymes) adjectif et nom Familier. Qui a de la chance ; veinard.
Synonymes :
- veinard (familier)
- verni (populaire)
Contraires :

chanceux, euse
adj. Que la chance favorise.
Loc. Fam. (Québec) être chanceux dans sa malchance: sortir d'un mauvais pas sans trop de dommages.

⇒CHANCEUX, EUSE, adj. et subst.
A.— [En parlant d'un inanimé]
1. Qui dépend du hasard, est incertain. On voit bien que vous n'avez jamais rien possédé. Vous croyez que c'est facile de posséder quelque chose! C'est un métier. C'est un métier très difficile et très chanceux (G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Vue de la Terre promise, 1934, p. 143).
P. méton. :
1. Ils [les bureaux de loterie] n'omettent pas non plus d'annoncer pompeusement et avec des attestations authentiques les sommes gagnées dans leurs bureaux par l'imprudent qui, peut-être à la veille de sa ruine complète, a été favorisé par la roue chanceuse de la loterie.
BALZAC, Œuvres diverses, t. 1, 1850, p. 151.
Emploi impers. :
2. ... je ne vous comprends pas de vous fâcher ainsi contre moi, quand j'ai si rarement le bonheur de pouvoir causer avec vous; quand il est si chanceux d'y parvenir sans que les lettres soient interceptées; (...) Je n'ai pas reçu l'article que vous m'avez envoyé (...) une lettre a été saisie apparemment par la police : je ne l'ai pas reçue.
G. SAND, Correspondance, t. 3, 1812-76, p. 326.
Emploi subst. neutre. Je pourrais courir à l'aise et sans trop m'inquiéter après le chanceux, le vague, le mouvant, c'est-à-dire chercher fortune dans l'aventureuse carrière de la presse (M. DE GUÉRIN, Correspondance, 1834, p. 169).
2. Risqué, dangereux. Voyage chanceux, plein d'accidents et de dangers (MAINE DE BIRAN, Journal, 1815, p. 94).
Emploi impers. :
3. Sa fenêtre était éloignée de celle de Clélia d'environ vingt-cinq pieds; il eût été trop chanceux de se parler par-dessus la tête des sentinelles se promenant devant le palais du gouverneur.
STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, p. 306.
B.— [En parlant d'une pers.] Qui a de la chance, qui est favorisé par le sort :
4. Les éditeurs se disputent nos romans! (...) Moi, si peu chanceux jusqu'à présent, j'ai comme une peur de cette chance inouïe dans ma vie; ...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1875, p. 1081.
P. ext., fam. [En parlant d'une action] Qui porte chance :
5. Garder un étranger (...), c'est pas chanceux : celui-là peut rien que vous porter malheur.
G. GUÈVREMONT Le Survivant, 1945, p. 137.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1606 (NICOT). Dér. de chance; suff. -eux. Fréq. abs. littér. :105. Bbg. GOTTSCH. Redens. 1930, p. 445.

chanceux, euse [ʃɑ̃sø, øz] adj.
ÉTYM. 1606; de chance.
1 Vx ou régional. (Choses). Qui est soumis au caprice de la chance, du hasard. Aléatoire, aventureux, hasardeux, incertain. || Une entreprise, une affaire chanceuse et même dangereuse.
1 Le père n'exigea aucune promesse, sachant bien que ces promesses-là sont chanceuses, et ne voulant point compromettre son autorité (…)
G. Sand, la Petite Fadette, XXIX, p. 192.
2 Mod. (Personnes). Qui est favorisé par la chance.Cour. (franç. du Canada). Qui a de la chance. Favorisé (du sort), heureux; fam. chançard, veinard, verni; argot, bidard.
2 Ainsi George Sand retombait sur ses pieds, comme une chatte adroite et chanceuse.
A. Maurois, Lélia, VII, VI, p. 413.
3 Vous êtes chanceux de vivre toute l'année dans la beauté des grands bois.
Jean-Yves Soucy, Un dieu chasseur, p. 64.
CONTR. Assuré, certain, sûr. — Malchanceux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chanceux — chanceux, euse (chan seû, seû z ) adj. 1°   En parlant des choses, soumis au caprice du hasard, qui dépend de la chance, des chances. C est une affaire très chanceuse, mais il faut bien risquer quelque chose. 2°   Que la chance sert à souhait,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chanceux — CHANCEUX, EUSE. adj. Qui est en chance, qui est en bonheur. Il a eu le gros lot de la loterie, il est chanceux. Je ne suis pas si chanceux que cela. Il est populaire. [b]f♛/b] On dit ironiquem. Voilà un homme bien chanceux, pour dire, que C est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chanceux — Chanceux, [chanc]euse. adj. Qui est en chance. De trois billets qu il a mis à la loterie, il y en a eu deux bons. il est chanceux. je ne suis pas si chanceux que cela. On dit par mespris, Voilà un homme bien chanceux, pour dire, qu Il a peu de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chanceux — Chanceux, m. penac. Fortuné, tant en bien qu en mal, Fortunatus. Chanceuse, f. penac. voyez Chanceux …   Thresor de la langue françoyse

  • CHANCEUX — EUSE. adj. Qui a une chance favorable, qui est en bonheur. Il a eu le gros lot de la loterie, il est chanceux. Je ne suis pas si chanceux. Il est familier.  Ironiq., Voilà un homme bien chanceux, C est un homme malheureux, à qui rien ne réussit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Chanceux — Chance Un trèfle à quatre feuilles est souvent vu comme porte bonheur La chance est un concept qui exprime la réalisation d un évènement, bon ou mauvais, sans nécessairement qu il y ait un lien de cause à effet entre le désir et sa réalisation,… …   Wikipédia en Français

  • chanceux — adj. => Hasardeux, Heureux …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CHANCEUX, EUSE — adj. Qui est favorisé par la chance. Il a eu le gros lot de la loterie, il est chanceux. Je ne suis pas si chanceux. Il est familier. Il signifie aussi Qui dépend de la chance. Cette affaire est chanceuse, mais il faut en courir le risque …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Nombre chanceux —  Ne doit pas être confondu avec nombre chanceux d Euler. Animation montrant les nombres chanceux entre 1 et 120. En mathématiques, un nombre chanceux est un entier natu …   Wikipédia en Français

  • Nombre Chanceux — En mathématiques, un nombre chanceux est un nombre naturel dans un ensemble qui est généré par un « crible » similaire au crible d Ératosthène qui génère les nombres premiers. Nous commençons avec une liste d entiers démarrant par… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.